Lu dans le Livre Hebdo du 5 février. Les paroles de Mickaël, un ado :

« Pourquoi je n’y vai plus ? ca c’est la question piège ! Pas le temps peut être, et puis bon … Il y a eu internet qui est arrivé […] … on n’aurait pas eu internet peut-être qu’on serait allé à la médiathèque pour feuilleter des livres, des encyclopédies … que là, internet , enfin, c’est un peu la révolution, on va dire […] ça remplace un peu la médiathèque. »

« On dirait qu’ils s’ennuient », Laurence Santantonios, Livre Hebdo n°807

Tout est dit.  Sentiment d’autonomie, désintermédiation, crise des intermédiaires culturels traditionnels, image décalée de la médiathèque qui est plus perçue comme une bibliothèque : « lieu ou l’on feuillète des livres » …. il n’ a pas dit lieu » où l’on lit » … ni le reste d’ailleurs

Advertisements

Un commentaire sur « « On n’aurait pas eu internet, peut être qu’on serait allé à la médiathèque » »

  1. Il y a aussi des gens qui vont à la bibliothèque… pour aller sur Internet! Je vous recommande l’enquête commanditée à la BmL par Bertrand Calenge, et celle de la BPI sur ce sujet. Je m’en fais l’écho ici :
    http://infodocbib.free.fr/index.php/2011/06/sdf-du-numerique-et-nomades-de-la-toile-1/
    là :
    http://infodocbib.free.fr/index.php/2011/06/sdf-du-numerique-et-nomades-de-la-toile-2/
    et vendredi prochain là :
    http://infodocbib.free.fr/index.php/2011/06/sdf-du-numerique-et-nomades-de-la-toile-3/
    Étant moi-même utilisateur multi-bibliothèques, je confronte les résultats de ces enquêtes avec mon vécu d’usager.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s