ScreenShot002

NB : Ce billet est simultanément publié sur ce blog et celui de Silvère Mercier

La Bibliothèque de Limoges par le truchement du CNFPT Limousin (ou l’inverse) nous a demandé, à Silvère Mercier et moi-même, d’assurer 2 jours de formation les 19 et 20 novembre derniers sur le thème : « les sites web des bibliothèques : comment les faire évoluer pour les rendre plus vivants ». Intitulé-catalogue qui nous a permis de nous engouffrer dans la brèche ouverte par le mot vivant, en centrant la formation sur la démarche de médiation et d’animation de communauté sans proposer du tout un stage technique ou un catalogue de fonctionnalités en informatique documentaires.

Saluons l’excellent accueil qui nous a été fait par le personnel de la Bfm et tout particulièrement Nadine et Daniel qui outre une visite complète (jusqu’à la chaufferie) du magnifique équipement qu’est la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges. Ils ont même donné de leur personne pour nous emmener dans des bars et nous permettre de rencontrer d’autres biblioblogueurs et assimilés en buvant des litres de bières, notamment lors de ce terrifiant match de foot, gagné oh la main!

Bibliothécaires, si vous passez par Limoges, ne manquez sous aucun prétexte de visiter la bibliothèque et de vous reposer quelques instant dans le jardin d’hiver, qui vous fera instantanément comprendre que la bibliothèque est un troisième lieu. 🙂

A l’origine, il nous avait été demandé de faire deux interventions successives d’une journée chacun. Nous avons proposé une co-animation pour ce stage, c’est à dire un intervention tous les deux sur les deux jours. C’était la première fois que nous adoptions cette formule.

Pourquoi ?  Ce dispositif permet un meilleur encadrement des stagiaires pendant les TD et une plus grande interactivité avec le groupe. Intervenir à deux est moins stressant, permet de se passer la parole et d’être plus disponible pour les échanges avec les stagiaires.

Tout ça ne peut fonctionner qu’à condition d’être pleinement en accord sur les contenus de la formation, ce qui est bien entendu le cas avec l’ami Silvère ! En outre, cela suppose un découpage minuté de la formation. De ce point de vue nous pouvons être fiers de nous puisque le formation est rentrée dans le temps imparti et qu’à peu de choses près le minutage initial a été respecté ! Précisons que nous avions 95% du contenu issu de nos précédentes interventions et que l’organisation du stage, le montage des TD et le découpage nous a pris chacun environ 5 heures, ensemble par téléphone, et/ou seuls devant nos PC.

A l’usage des formateurs qui le souhaitent, nous mettons à disposition la carte heuristique sur laquelle nous avons travaillé. Soit dit en passant, cet outil (mindmeister) et ce mode de représentation (carte heuristique) sont sont révélés très efficaces pour préparer une formation, parce que très synthétiques et modulaires. Cette carte est placée sous licence creative commons, By-nc-sa, ce qui signifie concrètement que si vous souhaitez la réutiliser pour assurer une formation rémunérée (usage commercial) vous devez nous en demander l’autorisation.

ScreenShot003

Vous constaterez que notre démarche est progressive : contexte général du numérique, des outils, des enjeux des pratiques la première journée et la seconde plus orientée vers la mise en œuvre concrète et les retours d’expériences dans les bibliothèques.

Nous avons eu affaire à des stagiaires très sympathiques, intéressés et déjà un peu connaisseurs du numérique du fait de leur fonctions en majorité des postes de « responsables de l’informatique documentaire » de bibliothèques de tailles variées (parfois de très petites bibliothèques). Merci à eux pour la qualité de leur participation. (et n’hésitez pas à nous écrire si besoin !)

Nous avions choisi de proposer une approche pédagogique participative. En effet nous avions volontairement le premier jour évité de livrer des solutions toutes faites. A l’issu du panorama général sur les médias sociaux et d’une introduction sur le triptyque fil rss, blogs, wiki, nous avons donc dit aux stagiaires : maintenant, imaginez que vous êtes chez les Bisounours, oubliez vos contraintes, proposez nous 5 dispositifs qui vous semblent répondre aux attentes des usagers par rapport à ce que nous venons de vous proposer.

Le résultat fut, il faut le dire, à la hauteur de nos espérances ! Il est étonnant de voir la qualité de ce que des bibliothécaires peuvent imaginer lorsqu’on essaie de provoquer une démarche d’innovation dans un cadre pédagogique, par groupes de 3 ou 4 en quelques dizaines de minutes. Nous vous livrons donc ce qui a été proposé par les stagiaires, il s’agit de la prise de note en temps réel par Lionel à l’écoute de la présentation effectuée par le rapporteur de chaque groupe :

Table 1

– Flux rss personnalisé : service après recherche
– Livres pop up : vidéo sur Daily Motion Trailer d’albums jeunesses
– Mutualiser les tags et les commentaires de toute la France du monde
– Lettres de retard et réservation par mail ou sms
– Service de resa. en ligne et livres dispos

Table 2

– Flux rss recherche + classement par date d’acquisition
– Googlemaps des collections liées à une animation ou une programmation culturelle
– Émerger automatiquement les documents de la collection liés à l’actu
– Moteur de recherche thématique

Table 3

– Conférences en ligne : streaming + archivées + rss thématique lié au sujet de la conf.
– Fil Rss nouveautés + podcast lectures HV
– Mutualiser les ressources de nos expériences – archivage dans une BD – ouvert aux communautés de pratique.
– Webservice réseau social du livre

Table 4

– Flux rss nouveautés
– Indexation sociale sur le catalogue
– Recommandations statistiques
– feedothèque
– Portail de bib personnalisable
– Réseau social de la bib en ligne autour du livre
– IM sur le portail

Notez que les stagiaires ont une nette tendance à mélanger ce qui relève du service (relancer les retard par email) de ce qui relève de la médiation numérique sur les contenus. Il est normal à ce stade de la formation que cette confusion existe. Notons aussi que la nécessité de mutualiser à un large niveau national les contenus rédigés par les bibliothécaires a émergé d’emblée !

Afin de ne pas rester sur des innovations déconnectées de la réalité, nous avons proposé le lendemain un second TD permettant d’introduire l’innovation dans son contexte sur le mode : prenez un des dispositifs énoncé hier et mettez-le en œuvre dans une bibliothèque. Nous avons fait immédiatement suivre ce TD d’un retour de nos expériences en insistant sur les nécessité de légitimer, la démarche, les outils, les fonctions dans nos contextes respectifs. Nous avons en outre pris un peu de distance en liant la démarche à la mise en œuvre de politiques documentaires.

Là encore, résultats très intéressants, à partir desquels nous avons insisté sur différents aspects d’un projet de médiation numérique. Intéressant de constater que la notion de validation des contenus est très clairement ressortie, alors que la nécessité d’un coordinateur n’a pas été clairement identifiée… Attention, ne vous formalisez pas sur les détails, il s’agit d’une prise de note rapide.


Table 4

– Implication du personnel – Collection de fil RSS organisée par secteur – Coordination par un comité – pas nécessairement le chef de secteur.

Table 3

– Pbq de la validation des contenus (responsable de section – coordinateur- directeur …).
– Organisation du temps
– Volontariat ? Obligation ? Par intérêt ? Thématique hiérarchique.

Table 2

– Ouverture à tous les biblioacteurs
– Avis des lecteurs – mp3 – Podcast
– Pbq de la mobilisation

Table 1

– Formation interne- sensibilisation
– Comité de pilotage ( représentation par secteur sur la base du volontariat + DSI + Dir de com ) : réflexion sur la médiation numérique + un cahier des charges

Voici donc le support que nous avons utilisé. C’est un gros diaporama de 250 slides, lui aussi placé sous licence creative commons By-nc-sa. Remerciements en particulier à François Guillot pour nous avoir autorisé à reprendre son diaporama sur les dynamiques communautaires.


D’un point de vue plus large, il est clair que le monde des bibliothèques évolue ! Aujourd’hui, la demande porte de moins en moins sur l’alphabétisation numérique (qu’est-ce qu’un fil RSS, un blog, un wiki) que sur les enjeux et des conseils de mise en œuvre concrète. Il me semble urgent que les directeurs de bibliothèques (qui sont rarement dans ces formations, hélas) réalisent que la médiation numérique est une fonction à temps complet… Au même titre qu’il est devenu évident de créer des postes de « responsable de la politique documentaire », il me semble que l’avenir est au développement de « responsable de la médiation numérique » dans les organigrammes des bibliothèques. Il y aurait d’ailleurs un intéressant travail de développement d’une communauté de pratique spécifique aux « médiateurs numériques en bibliothèque ». A suivre…


Table 4

 

– Implication du personnel – Collection de fil RSS organisée par secteur – Coordination par un comité – pas nécessairement le chef de secteur.Table 3

 

 

– Pbq de la validation des contenus (responsable de section – coordinateur- directeur …).
– Organisation du temps
– Volontariat ? Obligation ? Par intérêt ? Thématique hiérarchique.Table 2

 

– Ouverture à tous les biblioacteurs
– Avis des lecteurs – mp3 – Podcast
– Pbq de la mobilisation

Table 1

– Formation interne- sensibilisation
– Comité de pilotage ( représentation par secteur sur la base du volontariat + DSI + Dir de com ) : réflexion sur la médiation numérique + un cahier des charges

Advertisements

2 commentaires sur « « les sites web des bibliothèques : comment les faire évoluer pour les rendre plus vivants » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s