La semaine dernière Silvère vous a présenté les étiquettes imprimées que nous collons depuis peu sur les documents  à la Médiathèque de la Monnaie à Romans sur Isère.  Ces étiquettes sont destinées à faciliter la médiation de nos collections. Celles ci ne sont en fait qu’un élément d’un processus plus large de médiation. Explication.

L’usager, source d’un savoir

Le point de départ est l’un des moments forts de notre programmation culturelle de ce premier trimestre : une exposition de photographies réalisées lors d’ateliers de cuisine mis en place par la Médiathèque en partenariat avec la MJC du quartier. Ces ateliers s’inscrivent dans une logique de médiation des collections. Des femmes du quartier de la Monnaie, d’origines géographiques diverses, apprennent à des usagers des deux structures à cuisiner comme dans leur pays.  Sans aller aussi loin que le concept des « living books « – sur ce point relire mon billet et surtout ses commentaires passionnés – ,  l’idée est quand même d’affirmer que nos usagers peuvent être aussi source d’un savoir mis à disposition.  Notre travail étant de révéler ces intelligences et d’y apporter un contenu de médiation.
Ces femmes  participent aussi tout au long de l’année à des animations autour du livre à la médiathèque et aux cours de français à la MJC du quartier. Apprendre à lire et écrire le français pour les unes, apprendre un savoir culinaire pour les autres.

La connaissance passe par la reconnaissance

Tout ce travail se retrouve sur un blog « Bonne recette et apprendre« .  Nous y publions les recettes écrites en atelier et  les photos autour de la gestuelle culinaire.  A la fin de chaque recette, les bibliothécaires proposent systématiquement des livres liés  au pays d’origine et à la recette.
Le blog est  un extraordinaire outil de valorisation de ce travail et de ce savoir. Valorisation aussi de personnes qui ne poussent pas si facilement la porte d’une bibliothèque … la connaissance passe par la reconnaissance. Élément important, ce blog est un  moyen plus « chaleureux » d’informer nos élus sur ce travail …  plus chaleureux en tout les cas qu’un bilan d’animation traditionnel. D’ailleurs notre collectivité a décidé de publier les textes et photos de ces ateliers sous la forme d’un beau livre …. quand les usagers révèlent leur médiathèque …

Proposer des parcours : de la Google map à l’étiquette imprimée

bulleBonne recette et apprendre s’accompagne d’une Google map , la cartorecette, qui géolocalise à la fois les recettes et les livres de cuisine liés disponibles dans les médiathèques du Pays de Romans. Le bon accueil de la cartoguide nous incite à continuer à proposer ce genre de parcours dans les collections.
N’oublions pas que la médiation numérique ne concerne que l’usager internaute et qu’il est donc indispensable d’impacter ce travail sur les services réels de la bibliothèque. C’est là qu’interviennent les étiquettes imprimées.

Nous nous sommes inspirés du système mis en place dans le réseau des Médiathèques du SAN du Val d’Europe. Merci à Silvère d’avoir partagé son expérience sur son blog et surtout pour sa disponibilité lors de nos différentes entrevues. En bref une étiquette est une recommandation sensée favoriser la sérendipité et les parcours d’usagers dans les collections –je vous renvoie au billet de Silvère.

adulte1

L’écriture de ces étiquettes est collaborative. Pratique déjà bien rodée à la Médiathèque de la Monnaie où tous mes collègues écrivent chaque semaine des critiques pour notre blog Everitouthèque . Ce blog centralise donc toutes nos critiques. Celles ci sont systématiquement enregistrées en mode brouillon par les  contributeurs sous deux formats : long pour le blog et court pour les étiquettes.  Un système de tags visibles qu’en back office permet de gérer la chaine de publication des billets et des étiquettes .  Je coordonne la production et valide la publication – voir ce billet pour comprendre notre chaine de publication. Tout ce que nous avons écrit sur le blog peut ainsi devenir une étiquette. Les usagers qui ne lisent pas notre blog peuvent donc profiter de ce travail de recommandation.

La recommandation ouverte à toute la communauté de la bibliothèque.

Nos usagers, libraires et autres partenaires contribuent à la rédaction de nos  étiquettes puisqu’ils écrivent déjà sur Everitouthèque.  A noter que ces avis basculent sur les notices de notre catalogue via l’onglet « Avis ». L’idée étant d’utiliser tous les canaux de diffsuion à notre dispoition pour disséminer ces recommandations issues de la communauté des biblio-acteurs.

libraire

En parallèle de ces avis au fil de l’eau, nous décidons d’un thème fort par trimestre. La cuisine est le thème de ce trimestre …. avec comme mot d’ordre  : aucune critique sur des livres de recettes !!! Des romans, des BD, des albums ont comme toile de fond la cuisine …. révélons les ! Une bibliographie  » La casserole dans tous ces états » qui rassemble tous ce travail est sur le point d’être proposée à nos usagers. A feuilleter ici

Et de la mayonnaise sur les livres ?

Ce cycle se terminera ce samedi par le vernissage de l’exposition photos suivi d’un pique nique avec nos usagers au sein même de la médiathèque,  en plein milieu des collections.  J’aime bien le rapeller … en principe ça fait bondir les bibliothècaires … mais OUI , il va y avoir de la mayonnaise de partout !! 😉  L’aprés midi nous fêterons les langues. Des usagers d’origine étrangère viendront raconter des histoires dans leur langue maternetelle …. la connaissance passe par la reconnaissance, disais je.

Publicités

Un commentaire sur « Un exemple de mise en valeur et de médiation des collections à la Médiathèque du pays de Romans »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s