Difficile de passer à côté de l’info, Amazon.fr propose des fils rss. Ou plutôt les a rendu plus visibles car cela fait déjà plusieurs mois qu’ils sont disponibles, mais il fallait chercher dans les profondeurs du site pour les trouver- A Romans ils nourrissent les onglets de notre Netvibes interne depuis sa mise en place ! Bonne nouvelle pour les bibliothécaires qui vont pouvoir ainsi renforcer leur veille dans leur domaine d’acquisition. Bonne nouvelle aussi pour les usagers de la librairie en ligne…

Les fils rss existent aussi en bibliothèque. Et de plus en plus d’OPAC proposent ce service à leurs usagers. Mais la communication n’étant pas le fort des bibliothécaires …. nous avons  l’impression que ce genre d’innovation est le propre des sites marchands. Alors que certaines bibliothèques – la mienne notamment – ont proposé des fil rss bien avant les sites de libraires et d’éditeurs. Selon le portail c’est le compte lecteur qui est syndiqué – pas certain de la pertinence de ce fil, mis à part les réservations – et/ou encore les nouveautés, les coups de coeurs ….

Mais la réelle plus value est sans aucun doute le Service après Recherche. Un service que nous proposons dans les Médiathèque du Pays de Romans. L’usager peut s’abonner au fil RSS des résultats de sa recherche sur le catalogue. Ainsi il sera tenu au courant en temps réel d’une nouvelle acquisition dans le domaine de sa requête que cela soit l’auteur, le sujet ou éventuellement le titre  . Plus fort qu’Amazon.fr où la FNAC qui ne le propose pas !

Sur l’opac

Sur mon agrégateur

En plus je n’ai pas à l’acheter pour le lire 🙂

J’avoue qu’il y a encore des efforts d’éditorialisation du fil à faire, mais il a le mérite d’exister ! La vraie lacune n’est pas là.  Avec Aloes, que nous utilisons, il faut être obligatoirement inscrit pour profiter des fils rss …. dommage ! Ce service ouvert à tous, élargirait le territoire numérique de la bibliothèque et pourrait séduire un internauts qui ne connaissait qu’amazon.fr ….

Publicités

5 commentaires sur « Des fils rss dans les bibliothèques, aussi ! »

  1. Tu as raison Lionel. C’est juste que la possibilité de recherche est une fonctionnalité peut proposée, hélas.

    Je viens pour ma part de m’abonner à 4 fils de la médiathèque Monnaie. Un sur la cote 070 « Journalisme, édition, journaux » et un sur la cote 020 « Bibliothéconomie et sciences de l’information ». Un sur les nouveautés BD. Un sur la recherche du mot « internet » dans les sujets de tous les documents. Je te tiendrais au courant de ce que cela me propose et de mon taux de satisfaction. 😉

    J'aime

  2. « Mais la communication n’étant pas le fort des bibliothécaires …. nous avons l’impression que ce genre d’innovation est le propre des sites marchands. »

    Certes… Encore faut-il que les bibliothécaires obtiennent de leur municipalité l’autorisation de communiquer, ce qui n’est pas toujours le cas. Entre le service communication et le service culture, devinez lequel est considéré comme prioritaire ? Résultat, tout le monde y perd. La ville niveau image, la bibliothèque niveau « accrochage » d’un public potentiel. Et les usagers bien évidemment.

    J'aime

  3. Tout à fait Lionel, ravi de voir qu’Aloès propose ce service! « il faut obligatoirement être inscrit » voilà encore un pb de fond… J’ai l’impression que les bibliothèques vont progressivement passer à des services comme celui-ci dans leur catalogues, mais le fait, souvent proposé par les prestataires et validé par les bibliothécaires, de restreindre ces services aux usagers est un vrai pb. Nous aussi, les commentaires ne sont ajoutables dans une notice QUE pour les inscrits… autant se tirer une balle dans le pied, nous risquons de faire avec le web ce qui se passe avec les tarifs d’abonnement ou les horaires d’ouvertures : investir des sommes très importantes d’argent public et en restreindre l’accès de manière démesurée…un vrai défi que de faire comprendre ça aux équipes, aux services communication (quoique, finalement c’est l’image de l’institution qu’on valorise) aux élus et aux prestataires!

    J'aime

  4. @discobloguons > remarque pertinente ! D’autant que bien souvent les services communications de nos collectivités – si ce n’est les élus en charge de la culture – ont une vision un peu vieux jeu de nos bibliothèques …. alors communiquer sur le fil rss de la bibliothèque ….
    Seulement si les bibliothécaires eux même ne défendent auprès de ces personnes la pertinence de ces nouveaux services, qui le fera ?

    @bibliobsession > dans la continuité de ce que je viens d’écrire supra … il n’y a que les bibliothécaires ou quelques crapauds fous comme toi & moi qui pouvons convaincre la collectivité de tutelle à ouvrir ces services en ligne à tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s